Je passais beaucoup de temps à jouer à FIFA
Et mes amis me respectaient plus que le Barça.
Mon invincibilité n’était pas la base de notre amitié
Mais notre stupidité en avait sans doute une bonne idée.
Le nombre d’années ne signifiait rien
Car un nombre sans valeur ne pouvait pas expliquer ce lien.
On était bien et entourait de meufs,
Jamais je me suis retrouvé sans compagnie dans une teuf.
Un fille, c’était comme un oeuf qu’il ne fallait pas casser,
De peur de ne pas pouvoir en prendre la responsabilité.
Ma vie ne connaissait pas de regrets et je refusait les amourettes ou autre proposition
Car les filles n’était pas mon centre d’attention
Mes amis commençaient à se questioner sur ma sexualité
Car je n’exprimais jamais aucune forme d’activité.

image

En réalité j’étais attiré par les garçons
Mais tout comme les filles, je faisais attention aux cons.
Un serpent dans un caleçon, voilà mon kiffe du moment
Mais mes amis ne comprenaient pas ce sentiment.
Calmement je leur fis un dessin
Et ils étaient surpris de ne pas voir aucune paire de sein.
Sans coup du destin, mes amis s’étaient éloignés petit à petit
Et les liens d’amitié avaient changé en regards de mépris.
J’avais compris le poids de mon identité
Que je n’annonçai pas la nouvelle à mes parents par peur du regard de la société.
Ma sexualité était devenue un défaut de fabrication
Et je commençai à mourir petit à petit dans mon imagination.
Après mûres réflexion, je décida de mettre fin à ma vie
Car tout le monde s’en foutait de mon avis.

image

Je n’étais pas surpris de me retrouver sur le toit de ma maison
Et il fallait faire juste une pas dans le vide pour sortir de cette prison.
La raison me retenu de commettre l’irreparable
Bien que dans ma tête rien n’était vraiment stable.
Il était fort probable que le chemin allait être difficile
Mais je me battrai pour être moi même contre les imbéciles.
Ce n’était pas facile de faire mon coming out auprès de mes parents,
Car ils pensaient que j’essayais d’être marrant.
Pourtant la vérité était que j’étais le fils homo,
Une dure réalité pour des parents hyper catho.

image

Les gens les regardaient de haut pour m’avoir accepté
Mais ils s’en foutaient du regard d’ignorance de la société.
Je commençai à accepter ma sexualité grâce à un groupe de soutien
Et je fis la rencontre des gens qui me donnèrent moralement un coup de main.
Je commençai à sentir bien dans ma peau
Et j’acceptai le fait que l’homosexualité n’était pas un défaut.
J’étais homo et certains ne le comprenait point
Hélas leur avis ne valaient rien dans le choix du sex de mon conjoint.

image

Un conjoint qui s’appelle Clément
Et je vous assure qu’il embrasse langoureusement.
C’était au début qu’un simple déjeuner ou un café
Et je ne pouvais pas refuser car il me fait de l’effet.
C’était loin des contes de fées et des rencontres splendides
Mais je vous assure qu’au lit il est torride.
Cela paraît stupide de voir mon avenir à ses côtés
Même si nous ne partageons pas les mêmes idées.
Il pense que la société fera un jour le pas
Et qu’elle se dira pourquoi pas?

image

Cependant avant cela, il faudra vaincre l’ignorance
Car trop beaucoup de cerveaux sont en vacance.
Face à  absence de compréhension qui m’a coûté mes amis,
Je reste certains de voir moins de regards de mépris.
Je souris toujours car j’aime
N’est ce pas un sentiment qui réchauffe plus que la laine.
Moins de haine et plus de respect envers les homo, putains,
C’est la moindre des choses de respecter les droits d’un humain.

Vous venez de lire une histoire fictive mais je crois que beaucoup de personnes sont incompris en raison de leur orientation sexuelle. Je tiens à dire qu’avant que nous venons sur les sujets d’adoption ou de sodomie, il faut un peu de respect envers l’être humain. Je voudrais dire bravo à ceux qui vivent l’amour sans se soucier du regard des autres et à ceux qui n’ont pas encore fait leur coming out, soyez courageux d’être ce que bon vous semble.

Le but de ce texte est de servir de réponse à une question que m’a posé un ami concernant mon point de vue sur l’homosexualité. J’espère que ce texte te livre mon point de vue.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s