image
Donne un coup de main

Ils sont nuits et jours dans la rue pour donner un appui,
Se battant corps et âmes pour la cause des marginaux et des plus démunis.
Un métier qui n’a pas de prix et qui change votre vie,
Une lutte sans fin pour apporter du bien et du réconfort même pendant les intempéries.
Ils ont choisi d’être le changement dans un monde tout le temps en movement,
Armée d’une passion afin de franchir les obstacles plus facilement
Ils se retrouvent souvent à courir derrière les gens pour récolter des fonds,
Même s’il finissent par être traités de cons.
Ils ne nous demandent pas beaucoup mais simplement un soutien,
Afin d’aider d’autres personnes à affronter leur quotidien.
Pas la peine de verser des millions pour prouver que tu es un bon chrétien,
Commence par enlever sur les dos des gens les étiquettes et les préjugés qui t’appartiennent.

image

Ils sont là à se lutter pour différentes cause,
Drogues, prostitution et suicide en sont quelques sujets qui sont pas toujours rose.
Ils multiplient les approches pour toucher un plus grand nombre de personnes,
Et ça  va plus vite maintenant avec le téléphone.
Hélas les progrès technologiques n’ont pas ouvert la porte des médias,
Et les Ongs connaissent moins de succès que les meubles de chez Ikea.
Les journaux font des portraits depuis des décennies,
Rarement des prostitués  qui se font traiter de pute de rue.
On se rue vers les baratinages politiques,
Car nous sommes captivé  par des mensonges poétique.
Tandis que nous parlons de miracle économique ,
Nous oublions les démunis laissés seul à leur destin tragique.
Les médias ne sont pas les seuls responsables de ce manque d’information,
Peut être que le problème se situe au niveau de notre éducation.
On avons tous l’inspiration de devenir quelqu’un de meilleur,
Oubliant au passage nos valeurs intérieures.
L’éducation nationale se lance ainsi dans un récital infernal,
Afin de faire de nous des personnes phénoménales.
Elle nous parle d’un monde idéal,
En prenant bien le soin de nous inculquer des valeurs un peu banales.
Parler de sexualité est un peu abnormal,
Pourtant il n’y a pas de test à l’oral.
Parler de drogue est si tabou,
Que vous avez plus de chance de rencontrer un marabou.
Cependant certains sont devenu accro pour ne pas dire fou,
Car on les croyait trop jeune pour leur  en parler de tout.

image

On parle de parent moderne, venue d’une autre génération,
J’espère que les choses tabous ne sont pas dans leur tradition.
Face à ce manque d’éducation , il nous faut plus de réactions
Car les jeunes se retrouvent souvent sur internet avec des mauvaises informations.
Il faut briser les silences des sujets sensibles,
Car trop d’ignorance et de préjugés deviennent à la fin pénible.
Vaut mieux paraître débile avec une question pour ne pas avoir compris,
Que d’être un parfait imbécile pour avoir fait une connerie.
Il ne suffit pas seulement des Ongs pour relever le défi,
Mais de tout un chacun pour dire que ce n’est pas la fin.
Sortez votre amour du volontariat et votre solidarité,
Que de dépenser quelques billets dont vous savez que c’est sans intérêt.
Je mentirai si je disais qu’ils n’ont pas besoin d’argent,
Mais ils ont besoin de plus de compassion et de compréhension envers les gens.
Il ne vous coûte rien de traiter quelque comme un humain,
C’est même plus que le chèque que vous tenez entre vos mains.

J’allume une dernière cigarette en espérant que mes mots ne sont pas que des lettres perdus.
Car à l’autre bout du pays ou à deux pas de l’épicerie, un cigarette s’allume pour la dernière fois, représentant la vie incompris d’un démuni.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s