10384519_389480061247484_2785666013195717788_n« Nou bizin stop sa fléo la », voilà le message de sensibilisation du collectif  Solid Warriors Always Trust (S.W.A.T)  à travers leur chanson Ensamb Kont Sintétik. Membres du collectif et instigateur du projet, Mathieu Jasmin s’est servi de la musique pour s’exprimer contre les ravages de la drogue synthétique. Zoom sur le parcours de ce jeune talent qui a vaincu sa timidité pour dire « sinté sayé
alé »

 Timide, voilà un adjectif que l’on n’oserait pas utilisé pour décrire Mathieu sur scène. Ce dernier enfile à la perfection sa veste de chanteur en prenant bien soin de mettre de cote sa timidité. Quand la musique est lancée, ce dernier utilise chaque note musicale comme moyen d’expression. « Exprime bann zafeir o fond mo leker », c’est ainsi qu’il décrit le rôle de la musique dans sa vie.Un art d’expression que Mathieu affectionne et perfectionne depuis du plus jeune âge.

Mes premiers pas.

Poussé par un autre Mathieu, Carosin cette fois, que notre jeune habitant de Mare d’Australia tombe dans la marmite musicale. Ce dernier y prend gout à travers des leçons de batteries. La sauce rythmique des percussions est savoureuse mais insuffisante face à la gourmandise musicale de notre interlocuteur.

« Li inn vinn par li mem ». Voilà comment Mathieu décrit ses premiers pas dans l’univers vocal. Une chance qu’il ne tarde pas à saisir, inscrivant au passage les premières lettres de sa carrière de chanteur. C’est ainsi qu’il se transforme en chanteur du dimanche afin d’acquérir de l’expérience. Concerts spirituels, chorale paroissiale de Pont-Praslin et les petites fêtes tel que les anniversaires sont des scènes idéales pour lui d’exprimer son talent. Un talent qu’il perfectionne grâce aux conseils et à l’amitié de Mathieu Carosin

Cependant l’apprentissage et le perfectionnement ne sont pas de la tarte et notre jeune chanteur le sait très bien. « Si pa ti pass sa ridikil la… mo pa krwr mo ti pou chante. », nous lance-t-il fièrement en repensant aux conseils de  Carosin. C’est à travers ces conseils « ki paret ridikil » que notre jeune talent et le progrès ont commencé une belle aventure qui dure toujours. Petit à petit, Mathieu pose ses baguettes pour s’exprimer avec sa voix.

Ce dernier se sent comme un poisson dans l’eau musicale et il est même encouragé à écrire ces propres chansons. L’écriture sera LE CAP qui permettra à notre jeune chanteur d’être plus à l’aise à s’exprimer mais aussi à apporter ses propres couleurs sur la scène locale. Ce désir de donner le fond de sa pensée et ce besoin de faire parler ses émotions l’ont poussé à commencer le projet « Ensamb kont Sintétik »

Screenshot_2015-09-28-21-45-07‘‘Nissa sintétik non na pa li sa’’

Faisant des ravages dans notre société, la drogue synthetique est souvent le bourreau ou le tentateur de notre jeune génération. Face à cette dure réalité, Mathieu ne reste pas insensible d’autant plus qu’un de ses amis a croisé la route de ce fléau. « Enn kamouad mari proche ar mw ine tomb ladan » Cette tragédie est un déclic pour lui et il ne compte pas rester les bras croisés.

C’est avec des armes musicales que ce jeune de vingt ans décide de mener son combat de sensibilisation contre la drogue synthétique. Il plonge ainsi dans l’écriture des paroles mais n’aboutit  seulement qu’à un brouillon de la version finale. C’est les premières pierres de son projet qu’il présente à un autre Mathieu, Carosin cette fois, qui s’occupera de l’arrangement musicale.

« Sa santé la pou choké ».Ce dernier est séduit par le projet de notre interlocuteur et il y voit même un potentielle énorme. Face à l’ampleur qu’il veut donner à la chanson, Mathieu Carosin propose ainsi un commando musical pour lui donner plus d’impact. Ce dernier propose à notre chanteur de rallier des amis avec la même idéologie musicale à leur cause.

12036897_875959409138878_5228452317810813199_nCollectif Solid Warriors Always Trust (S.W.A.T)

Carosin se charge de réunir des artistes autour de ce projet tandis que notre interlocuteur se charge de la présentation.  Ce projet réunit Darriana Ammerally et trois membres du groupe Blacknas Crew- Sebastien René, Steeve Fortino et Mackenzo Patient. Ces talents musicaux réagissent positivement au projet car ils partagent la même idéologie – « Fer lamisik dans enn lespri combatant. »

Tandis que Mathieu côtoie l’expérience des autres membres, ces derniers apportent en retour leurs couleurs musicales au projet de notre interlocuteur. C’est ensemble qu’ils travaillent sur ce petit bijou, lui apportant la simplicité à travers les paroles et la modernité à travers son arrangement musicale

« Fer tous dimoune kapav ecoute li ». Voilà un des caractéristiques que le produit final doit posséder afin d’avoir un plus grand impact. C’est dans le style World Music que le projet puise ses racines afin d’apporteur la touche personnelle de chaque membre du collectif. Ce style réunit ainsi différents styles musicales de différentes horizons afin de créer un pot-pourri musicale.

Cependant l’impact ne se dépend pas seulement qu’au style musical de la chanson car il faut mettre aussi l’emphase sur sa publicité et sa disponibilité pour les oreilles locales. « Nu inn vinn dan enn lespri sensibilization. »  C’est pour cela que la chanson n’est pas commercialisée afin de sensibiliser le plus grand nombres de personnes.

Par ailleurs, pour pallier aux marques de médiatisation de la chanson, Mathieu partage son évolution à travers les réseaux sociaux à travers des posts et des photos. Le collectif  répond ainsi plus que présent face à l’ogre synthétique avec une plus grande force des gens des réseaux sociaux. « Un grand merci a zot », declare Mathieu, en repensant aux soutiens des gens dans leur aventure. Une aventure ainsi qui sera partagée, likée et même commentée par des centaines de personnes mais qui sera aussi vécut par eux…

JJJEnsamb kont sintetik

Alors que le tube rassemble déjà des enfants qui apportent leur voix pour dire « stop sa fléo la », le collectif démontre leur force à travers leur clip musicale. Hormis la présence des artistes locaux tels que Yoan Catherine et Bruno Raya, on y note aussi l’émergence des jeunes talents dans les rôles principaux.

« Nu ti envi donne la chance », déclare Mathieu car lui aussi, on lui a donné sa chance pour exprimer son talent. C’est à Erik Ste-Marie, un jeune  ami de son entourage, qu’il confie le rôle principal dans le clip. Cela continue avec sa mère qui donne un témoignage poignant contre la drogue synthétique mais aussi avec la scène finale de la manifestation

« Nu ti envi montre ki ena enn lafors derier sa ». Voilà ce qui résume bien le sens de cette manifestation à la fin du clip. De bouche à oreille ou à travers les réseaux sociaux, le public a répondu présent à l’appel du collectif S.W.A.T pour le combat qu’il mène. « Nu bizin stop sa fléo la » le message principale de la chanson a été exprimé par différentes personnes avec le même désir- dire non à la drogue synthétique. Avec plus de dix milles likes sur You Tube et à partager et télécharger sans modération sur les réseaux sociaux, Ensamb Kont Sintétik a déjà commencé à séduire le public locales et pourquoi pas aller plus loin que les oreilles locales.

 Combat la contignué…

Tandis que le collectif travaille déjà sur un nouveau morceau, il enchaine des concerts avec un calendrier bien chargé (voir hors-texte : Save the date). Notre jeune chanteur profit de la chance d’évoluer avec ses amis et d’acquérir ainsi plus d’expérience. C’est avec la famille S.W.A.T qu’il se sent à l’aise et espère aussi continuer cette aventure ensemble.

Néanmoins, il a pour but d’animer la première partie d’un concert en solo et y travaille même déjà.

Un nouvel album pour notre artiste ? Ce dernier est un peu septique car la production d’un album coute beaucoup surtout si le public local ne vous connait pas vraiment. Cependant il voudrait apporter ses couleurs musicales sur la scène locales, d’autant plus que notre interlocuteur est friand de musiques locales.

Par ailleurs, il souligne aussi que l’évolution musicale de notre pays ne grandit pas à grande vitesse en comparaison à d’autres pays. Espérons que c’est lui et son collectif qui sera à la base de cette évolution. Pour l’heure notre jeune chanteur vient tout juste de débuter sur la scène locale et il a beaucoup de chemin à faire. Ce n’est pas son ami Mathieu Carosin qui soulignera le contraire quand il déclare que notre jeune talent doit continuer avec « mem but, mem philosophi ek mem lespri »

CLIQUEZ ICI POUR CONNAITRE LES PROCHAINE DATES DU COLLECTIF S.W.A.T

https://legendairepenguin.wordpress.com/2015/10/05/save-the-date-and-join-s-w-a-t/


Advertisements

One thought on “LE CHANTEUR “TIMIDE”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s